📓 Charlottetown, IPE

AprĂšs un (looooong) mois passĂ© Ă  Moncton, nous partons en direction de Charlottetown, sur l’Ăźle du Prince Edouard, Ă  environ 2 heures de route. On ne le cache pas, on est plutĂŽt heureux de partir de lĂ  mais en mĂȘme temps on a un peu peur. On vient d’enchaĂźner la mauvaise expĂ©rience du Wwoofing et un mois d’ennui Ă  Moncton, on a perdu la confiance du dĂ©but … Et si on Ă©tait des « maudits français » qui rĂąlent tout le temps ?

On reste tout de mĂȘme convaincus que Charlottetown peut nous plaire. On n’y sera que pour une dizaine de jours, on ne devrait pas pouvoir s’ennuyer, surtout qu’on va ĂȘtre cat-sitter. Ça va ĂȘtre une bonne expĂ©rience !

Nous quittons le Nouveau Brunswick et traversons le fameux pont de la ConfĂ©dĂ©ration, long de 13 kilomĂštres, qui permet de relier l’Ăźle du Prince Edouard au continent. Un moment assez Ă©tonnant d’observer ce pont tellement long et la terre qui finit par se rapprocher petit Ă  petit au loin. AprĂšs 10 minutes nous sommes Ă  nouveau sur la terre ferme. Hello l’Ăźle du Prince Edouard.

La route jusqu’Ă  Charlottetown continue pendant environ une heure. On a le temps alors on prend la route cĂŽtĂ© littoral et on profite du paysage.

On arrive Ă  Charlottetown un peu plus tĂŽt que prĂ©vu (on devait ĂȘtre trop pressĂ©s de quitter Moncton..), on prend donc le temps de faire un stop au Parc Victoria (parc incontournable de la ville) et on dĂ©cide de se dĂ©gourdir les pattes en marchant un peu, alors que la tempĂ©rature avoisine les -15°C, mais il ne fait mĂȘme pas si froid finalement. On commencerait pas Ă  devenir un peu Canadiens ?

La ville de Charlottetown

Pour l’histoire, la ville de Charlottetown est particuliĂšre pour les Canadiens. En effet, c’est ici qu’en 1864 a Ă©tĂ© signĂ© l’accord sur la crĂ©ation d’une confĂ©dĂ©ration Canadienne. C’est donc Ă  Charlottetown qu’est nĂ© le Canada et on en est fier !

DĂšs notre arrivĂ©e, la ville nous sĂ©duit. Il faut dire que quand le soleil est de la partie (malgrĂ© le froid), on est tout de suite plus contents. On remarque rapidement deux styles d’architecture qui se cĂŽtoient : les bĂątisses victoriennes et les bĂątiments en briques plutĂŽt type rĂ©volution industrielle (comme ceux que nous avions vu Ă  St John et Ă  Moncton). Tous ces bĂątiments sont trĂšs bien entretenus et conservent vraiment le charme de l’ancien. Wa-ouh !

On comprend Ă©galement rapidement qu’une partie de la population de l’Ăźle vit grĂące Ă  la pĂȘche, notamment celle du homard. L’animal est prĂ©sent partout dans la ville et sur toutes les cartes des restaurant de la ville. Un des symboles de la vie sur l’Ăźle.

Anne of Green Gables Store Charlottetown

L’autre surprise pour nous, c’est Ă©galement l’attachement Ă  Anne de Green Gable (Anne la maison au pignons verts, en français). Ce personnage de fiction crĂ©Ă© par Lucy Maud Montgomery est un autre des symboles de l’Ăźle. Le livre a Ă©tĂ© adaptĂ© par Netflix en 2017 dans la sĂ©rie « Anne with an E  » qu’on a bien envie de dĂ©couvrir Ă  prĂ©sent. Mais rappelez-vous, on a arrĂȘtĂ© l’abonnement Ă  Netflix….

Anne of Green Gables Store Charlottetown

Pour les plus fervents fans d’Anne, sachez qu’il existe un musĂ©e Ă  Canvendish (au Nord de l’Ăźle) et Ă©galement une piĂšce de thĂ©Ăątre du mariage d’Anne. Quand on vous dit que c’est un symbole ici…

ArrivĂ©e Ă  l’appartement

Notre arrivĂ©e Ă  l’appartement et la prĂ©sentation avec les chats se fait trĂšs facilement et simplement. Nos hĂŽtes nous font confiance et ça se sent. On a beaucoup de chance car ils prennent le temps de nous prĂ©senter la ville, les coins Ă  voir et nous donne mĂȘme des brochures pour dĂ©couvrir l’Ăźle. Aucun doute, on va profiter Ă  fond de ces 10 jours.

Nous voici donc responsables de deux petites (assez grosses tout de mĂȘme) boules de poils. On vous prĂ©sente Selleck et Tasha, renommĂ©s les « Kitty Cats » le temps de notre sĂ©jour.

Outre l’aspect cat-sitter, on apprĂ©cie Ă©galement de garder cet appartement qui est magnifique. On dĂ©couvre ce nouvel environnement avec le sourire et des paillettes des les yeux (Ohhhh ! un lit King Size).

On sent que cette fois-ci on est Ă  notre place. Au bon endroit, au bon moment. Miaou !

Notre expérience de Charlottetown :

Charlottetown est une ville axĂ©e sur l’artisanat. Ici, on aime le local et on le met en avant.

Pour dĂ©couvrir les restaurants et les produits issus de l’artisanat local, on s’est dirigĂ© vers le Founders’ Food Hall and Market qui regroupe des restaurants, cafĂ©s et Ă©choppes de produits fait-ici : des bandanas et accessoires pour chiens, du chocolat, des sauces pimentĂ©es, des produits fait Ă  base de miel local, des cĂ©ramiques,….

On prend le temps pour dĂ©guster un doughnut chez Doughnut Design (oui oui, on l’a bien Ă©crit) et une boisson chaude chez Receiver Coffee Co. , avant de « dĂ©valiser » la boutique Oh Hey PEI avec de somptueux designs et des cartes postales toutes aussi belles les unes que les autre. Un choix difficile !

Notre amour des produits locaux a rencontrĂ© notre « passion » pour la biĂšre Ă  Prince Edward Island Brewing Co. Pour 15$ on pu visiter l’usine de production (Ă  taille humaine) et dĂ©guster une canette de la star des biĂšres : la Beach Chair, ainsi que 2 galopins (enfin le galopin local de 5oz) de notre choix. Kelly a une eu prĂ©fĂ©rence pour la biĂšre Ă  la myrtille et ClĂ©ment pour Red Island (ambrĂ©e). On vous laisser goĂ»ter et nous dire votre choix.

Autre expĂ©rience biĂšre mais cette fois-ci accompagnĂ© d’huĂźtres au Olde Dublin, un pub pas comme les autres, qui propose chaque jour de 16h Ă  18h des huĂźtres Ă  1$ l’unitĂ©. Les papilles de ClĂ©ment ont apprĂ©ciĂ©….

Autre artisanat, celui du verre de plage. En effet, ici les chasseurs de verre de plages (comprendre des morceaux de verre polis par le mer et ayant Ă©chouĂ© sur les plages) sont nombreux et rĂ©utilisent leurs trouvailles pour crĂ©er des bijoux. C’est avec Cindy et Guy de SeaGlassing qu’on a pu dĂ©couvrir cette pratique. Guy nous a expliquĂ© comment se dĂ©roulaient les recherches de verres de plages mais il nous a aussi montrĂ© les pĂ©pites de sa collection. Certaines piĂšces sont vraiment anciennes et sont toujours en bon Ă©tat. Impressionnant. Pour l’atelier et pouvoir repartir avec notre pendentif fait par nos soins, il nous en a coutĂ© 15$ chacun, pour environ 30 min d’atelier (la discussion pendant 30 min aprĂšs l’atelier avec Guy, c’Ă©tait bonus)

Enfin, une expĂ©rience qui n’a rien Ă  voir avec l’artisanat, mais nous a quand mĂȘme beaucoup plu, ce sont les luges sur les pentes de la station Mark Arendz Ă  Brookval. On vous remet les meilleurs moments, pour le plaisir…

Le départ :

Partir de Charlottetown aura Ă©tĂ© aussi compliquĂ© que de partir de QuĂ©bec, en fin de compte. Nous commencions Ă  peine Ă  dĂ©couvrir une routine que nous partons dĂ©jĂ . Nous savons parfaitement que c’est ce qu’implique le nomadisme que nous avons choisi et nous ne regrettons pas ce choix. Nous rĂ©alisons que nous avons vraiment apprĂ©ciĂ© notre sĂ©jour quand nous avons ce pincement au coeur au moment de dire au-revoir aux Kitty Cats.

On ferme la porte de l’appartement et on monte dans la voiture avec le sourire. En sachant que Joanne (notre ami du musĂ©e de Moncton) va nous accueillir chez elle pour un repas typiquement acadien concoctĂ© par ses soins. #Lucky


💬 Et vous : avez-vous dĂ©jĂ  entendu parler ou mĂȘme visiter l’ile du Prince Edouard ?


📍 Article Ă©crit depuis Charlottetown, IPE


La suite de notre dĂ©couverte de l’Ile du Prince Edouard est disponible dans un autre article

4 commentaires

  1. Ça c’est une belle expĂ©rience ! Ça compense votre woofing et votre mois « vide » Ă  Moncton !! On peut dire merci aux chats d’exister 😀
    Bon j’avoue qu’aprĂšs avoir lu l’huĂźtre Ă  1$ mon cerveau a eu du mal Ă  continuer la lecture, il va falloir rajouter la destination dans la fin de notre road trip 😉
    Article super intĂ©ressant, en plus d’avoir votre expĂ©rience, on apprend pleins de choses ! Au top !!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s