Découverte des produits locaux de l’île d’Orléans

Non, l’île d’Orléans ne se limite pas à la cueillette des fraises. Même si l’offre de produits locaux est un peu limitée en période de COVID, on a réussi à faire un tour de l’île à la découverte des produits locaux plutôt intéressante. Retour sur notre parcours à travers l’île entre tourisme et découverte des produits locaux. Miam Miam.

En route pour l’île d’Orléans

Nous avons profité d’un vendredi après-midi (en réalité de deux) après le travail pour foncer sur l’île d’Orléans qui se situe à environ 20 min en voiture du centre de Québec (en voiture…. forcément maintenant qu’on a Forest, les choses sont beaucoup plus simples).

Sur l’autoroute qui nous mène à l’île on aperçoit rapidement au loin, ce pont de 2,7 km. Il est vraiment impressionnant. Oui, on dit ça alors qu’on a pris un pont de 12,9 km entre le Nouveau-Brunswick et l’Ile du Prince Edouard…. 🙂

Le circuit

L’île est composée de 6 villages. Tous différents. Prenez le temps de les découvrir chacun à leur tour. Le site de l’office de tourisme de l’île d’Orléans est super bien fait et vous présentera chaque village sur sa carte intéractive.

Comme pour le Cabot Trail, il est conseillé de faire le tour de l’île dans le sens anti-horaire….On a donc encore décidé d’être rebelles et de faire le parcours dans le sens horaire ! Et on n’a eu aucun regret. Sérieusement, qui préfère être loin de l’eau pour faire le tour d’une île ? On tourne donc directement à droite au premier carrefour de l’île. Nous sommes dans le village de Saint-Pierre de l’île d’Orléans.

Saint-Pierre de l’île d’Orléans

Tout de suite, on découvre plein de champ de fraises de l’île d’Orléans. Les fameuses. A vous de choisir si vous voulez les cueillir ou si vous souhaitez acheter une barquette déjà cueillies. Mais attention, ne faites pas comme nous, les auto-cueillettes ferment à 17h00. Plus tard, c’est trop tard (et nous sommes repartis sans cueillir nos fraises lors de notre première visite 😦 ).

On a quand même été ravis de pouvoir cueillir nos fraises chez Polyculture Plante. La petite balade en tracteur, accompagnés de notre chauffeur mexicain, nous aura aussi beaucoup fait rire (et travailler notre espagnol).

Sainte-Pétronille

On ne va pas laisser plus de suspens, cette partie est vraiment celle qu’on a préféré sur l’île.

Profitez de vous garer sur un des nombreux stationnements indiqués pour découvrir le village à pied. De notre côté, on a une préférence pour le parking de l’église qui permet d’être près de tout. Commencez par découvrir le quai des Pétronilles qui vous offre une vue incroyable sur Lévis et Québec.

Continuez de découvrir le chemin Royal et après avoir acheté une glace molle à la Chocolaterie de l’Ile d’Orléans, tournez à gauche sur la rue Horacio Walker. Cette petite « plage » nous permettra de déguster votre glace tout en profiter d’une jolie vue sur le pont de l’île et sur les chutes de Montmorency. Sublime !

Pour les amateurs de pêche, comme Clément, profitez-en pour sortir votre canne. Pour nous, ça n’a pas mordu, mais vous serez peut-être plus chanceux. Attention tout de fois à la marée qui peut parfois surprendre. Oui, oui, il y a des marées sur le fleuve Saint-Laurent…

Saint-Laurent

On vous mentirez si on vous disait qu’on garde un souvenir impérissable de cette partie… Ce ne sont pas les meilleurs paysages de l’île et les commerçants locaux ne sont pas ceux qui sont le plus à notre goût mais si vous aimez les galerie d’arts et la volaille, vous serez plus comblés que nous.

Saint-Jean

Filez ensuite direction Saint-Jean, toujours via le chemin Royal. Profitez d’un arrêt au village pour faire quelques pas sur le quai Saint-Jean et profitez du Saint-Laurent en vous baignant ou en pêchant 🙂 N’oubliez pas de faire un petit saut à l’église aussi. Elle est magnifique.

Le village regorge de petits commerçants de produits locaux : partez à leur rencontre !

Pour notre part, on a eu un coup de coeur pour la Confiturerie Tigibou (autant pour la déco que pour les produits en eux-mêmes). Il est possible de faire une dégustation avec des scones et des confitures. Yummi yummi !

Autre commerce sympathique, la Vinaigrerie du Capitaine qui propose des produits à base de cassis. Vous pouvez voir leur offre sur leur site internet ici.

Saint-François

COVID oblige la fameuse tour d’observation n’était pas ouverte et on n’a pas réussi à trouver où stationner pour pouvoir admirer la belle vue sur les pistes de Sainte-Anne. Petite déception.

On continue la route, qui est super belle mais clairement, on sent que cette partie de l’île est bien moins habitée. On trouve un peu moins de commerces le long de la rue Royale : une chocolaterie, une confiserie, un camping et un fromager (avec des fromages de chèvres. miam miam).

Sainte-Famille

5ème étape de notre périple, le village de Sainte-Famille. Vous pourrez apercevoir au loin la basilique de Notre Dame de Beaupré et profiter d’une vue sur toute la côte.

Tentez un stop à la mythique « Roulotte du coin » si vous avez un petit creux.

Vous trouverez ici de nombreuses bleuetières et des vergers. Profitez-en pour découvrir le verger Joe Giguère. Nous avons pu découvrir leurs produits et outre le beurre de pomme et la gelée de bleuets, foncez et dégustez leurs cidres. Notre choix s’est porté sur le cidre de glace, totalement inconnu pour nous. Un délice !

Saint-Pierre

Dernière étape avant de retourner en direction du pont et de Québec : Saint-Pierre. Si vous n’avez pas trouvé votre bonheur avant, vous trouverez ici encore quelques vergers.

Etape indispensable pour Kelly : la Nougaterie Québec. Miam miam ! Kelly vous a déjà dit qu’en cas de catastrophe mondiale elle serait prête à tuer pour manger le dernier nougat sur terre ? Pour de vrai ! On a eu de la chance que la COVID n’impacte pas la production mondiale de nougats ! Blague à part, foncez les voir et discuter avec les propriétaires (un franco-suisse et une belge). Après avoir gouté à quelques nougats, vous serez obligés d’en emporter sous le bras. Mais sans regret 🙂

Quelques mètres plus loin, vous trouverez l’étape connue et reconnue de Cassis Monna & Filles. du Cassis sous toutes ses formes : sirop, confiture, vinaigre, vin … Vous serez obligés de trouver votre bonheur. Pour notre part, on a opté pour un sirop de cassis et une liqueur de cassis. Vous pourrez d’ailleurs trouver sur place des recettes de cocktails et mocktails (qu’on a hâte de tester).

La boucle est bouclée

Nous revoilà au carrefour à côté du pont. Le coffre de Forest est un peu plus rempli qu’à aller : des fraises, des sirops de cassis, des nougats, des confitures, … De quoi se régaler pendant quelques semaines avec des produits locaux et de qualité. Le bonheur.

Le passage sur l’île d’Orléans est un incontournable si vous passez dans le coin. Prévoyez une bonne journée pour en faire le tour car il nous a fallu 2 après-midi pour réussir à faire tout ce qu’on voulait faire : tour de l’île, découverte des commerçants, (pêche) et cueillette des fraises.

Bonne visite de l’île 🙂


💬 Et vous : Avez-vous déjà visité l’île ? Quels sont vos coups de coeur ?


Signature Cabane-o-canada

📍 Article écrit depuis Québec, QC

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s