Kingston : comment découvrir la ville en 2 jours ?

Nous avons quitté la capitale du Canada pour poursuivre notre road-trip vers la première capitale du Canada. Notre deuxième étape nous emmène à l’autre bout du Canal Rideau, à Kingston. Définie comme l’une des villes les plus historiques du Canada, nous avons été ravis de partir à sa découverte pendant 48 heures. 

Où est Kingston ? 

Kingston se situe sur les rives du Saint Laurent, à la limite du lac Ontario. Presque tout au sud du Canada. Il faut compter 2 heures de route depuis Ottawa. La ville est donc une petite étape bien sympathique lors d’un road-trip.

Si vous partez en direction de Toronto et des chutes du Niagara n’hésitez pas à vous arrêter pour profiter d’une des villes au Canada où il fait bon vivre. D’ailleurs Kingston a été désignée région bilingue, ce qui assure aux francophones un accès facilité.

Pour nous, venir à Kingston est un peu particulier. En effet, avant que la COVID bouscule tous nos plans, nous devions venir passer 3 semaines ici, en tant que pet-sitters. Comment vous expliquer ce sentiment d’arriver enfin à Kingston, 6 mois après ? 

Un mélange d’amertume et de petite réussite. Vous comprendrez vite que cet état d’esprit va nous suivre sur toutes les étapes de notre parcours en Ontario. Vivre ce qui semblait acquis il y a quelques mois comme un bonus est si particulier.

Jour 1 : En route pour Kingston

Nous quittons Ottawa vers 10h00 pour prendre la direction du sud ouest, par la route 416. Nous avions prévu de faire 2 étapes avant de nous rendre à Kingston : Brockville et Prescott. La route est plutôt jolie, surtout à partir de Prescott où on longe le fleuve Saint-Laurent. C’est bizarre d’être aussi près des USA (juste de l’autre côté d’un pont) mais de ne pas pouvoir nous y rendre. « Hello there ! »

Premier arrêt à Prescott :

Notre premier arrêt nous conduit à Prescott pour découvrir le Fort-Wellington. Que nous découvrons … en travaux. Aucune information sur internet mais le fort est fermé pour rénovation. Mauvaise surprise. On ne verra donc le fort que l’extérieur.

On profite du beau temps pour se dégourdir un peu les jambes sur le « Old Dock Dive Site ».  Un petit parc pour se promener le long du Saint Laurent. La vue est magnifique. Ce bol d’air frais nous fait le plus grand bien.

On part également à la découverte de la ville en se perdant dans les 2 rues qui composent le centre-ville (Center Street et Water Street). Certes ce n’est pas très touristique mais la ville est plutôt charmante et la vie a l’air plutôt douce ici. 

Direction Brockville

2ème arrêt dans la petite bourgade de Brockville. On a trouvé par hasard une activité plutôt sympa : la visite d’un ancien tunnel ferroviaire, le Brockville Railway Tunnel.

Le tunnel de 0,5 km a été équipé de LED tout le long pour pouvoir projeter des couleurs et des animations.  Quelques bruitages et de la musique ont été ajoutés pour rendre l’expérience encore plus immersive. Impressionnant !

Le tunnel est fermé pour la saison 2020 depuis le 2 octobre, mais sera réouvert dès le mois de mai 2021. A noter que l’entrée est gratuite mais le tunnel est équipé de boîte pour les dons. Pensez à laisser quelques dollars 🙂

C’est ici qu’on profitera d’une petite pause pique-nique au parc « Blockhouse Island », situé à la sortie du port de plaisance. Une fois qu’on a repris des forces, on repart en direction de Kingston.  

Visite du Fort Henry de Kingston

A peine arrivés dans la ville, on choisit de commencer les excursions avant de rejoindre l’hôtel. On commence donc par visiter le Fort Henry, site patrimonial national. Rien que ça. Depuis 2007, il est même inscrit au patrimoine mondial. 

Ce fort britannique date de 1812 et a été construit pour éviter une attaque américaine. Oui, les USA sont toujours juste de l’autre côté du Saint-Laurent. Si proches, quelques kilomètres. Oui, car à Kingston on est toujours sur les rives du St Laurent, mais c’est aussi le début du lac Ontario.

Depuis 1870 le fort a été abandonné par les britanniques. Il a ensuite été occupé par les troupes canadiennes. Actuellement, il représente uniquement une des principales attractions touristiques de la ville. Vous pouvez y découvrir des uniformes d’époque, des démonstrations militaires et même profiter d’une visite-guidée des bâtiments. Vraiment immersif. 

Centre ville de Kingston

Après un petit passage à notre hôtel, on part à la découverte des incontournables du centre touristique de la ville. Princess Street est définitivement la rue dans laquelle vous devez absolument flâner. Vous y trouverez tout : des restaurants, des cafés, des petites boutiques et des plus grands magasins.

Filez ensuite sur Market Square pour y découvrir le plus ancien marché public de l’Ontario. Situé sur une petite place à l’arrière du majestueux hôtel de ville, on ne peut qu’adorer cet endroit. Le marché a lieu de mai à octobre les mardis, jeudis et samedis. Si vous passez en hiver, vous pourrez certainement profiter de la patinoire publique installée sur cette place. 

Direction le Confédération Parc pour avoir une vue complète sur l’hôtel de ville et sa fontaine mais aussi sur la locomotive « Engine 1095 ». Profitez-en pour prendre la photo Instagramable à souhait avec les lettres de Kingston. Vous avez dit cliché ?

Jour 2 : Découverte de Kingston et des 1000 îles 

On continue notre parcours dans le centre historique en suivant les instructions que nous a donné le préposé de l’office de tourisme. On rencontre pas mal de galère pour se garer dans le centre. Les panneaux concernant le stationnement sont un vrai casse-tête ici. Comme un hiver à Québec quand le « P » clignote. On sait que tu comprends ce qu’on veut dire. On n’imagine même pas ce que ça donne le week-end.

Une fois garés, pour une durée maximale de 2h, à environ 2 km du centre ; on marche cette fois-ci un peu plus vers l’ouest.

Découverte de l’ouest de la ville

Petite arrêt à la Tour Murney, lieu historique national pour profiter de son parc en dégustant notre Tim Hortons du matin. Comme souvent les monuments sont temporairement fermés à cause de la COVID mais on vous en parle quand même si vous passez par Kingston après la pandémie.

On continue le long de King Street en direction de la Pump House. Ancienne station hydraulique, c’est à présent un musée. On ne pourra malheureusement pas le visiter car il n’est ouvert que du mercredi au samedi mais le bâtiment est tout de même magnifique. Visitez le si vous pouvez ça a l’air super intéressant.

En direction du centre, vous trouverez de jolies maison et édifices de l’époque faste de Kingston. Levez les yeux et admirez.

L’heure de manger…une glace

On vous en parle plus en détail dans la partie « Budget » mais on limite vraiment les frais pendant notre voyage. Nous avons donc mangé notre habituel petit sandwich du midi depuis Battery Park.

Notre petit bonus est une glace en dessert. Et pour le coup chacun teste une glacerie différente. Pour Clément un yaourt glacé de White Moutain et pour Kelly une glace goût mojito de chez Mi Gelato. Chacun ses goûts mais on vous recommande les 2.

Marshland Conservation Area

On ne va pas s’attader là-dessus parce que ça n’en vaut pas vraiment la peine. Mais on avait quand même un peu de temps alors on est allé marcher au Marshland Conservation Area. La balade est sympa mais mal indiquée, pas vraiment entretenue. On a fini par marcher sur une ancienne voie de train pour rentrer à la voiture. Non les voyages ne sont pas toujours remplis que de choses merveilleuses. Il y a parfois des ratés. Quelle idée de randonner en ville ! 

Croisière autour des 1000 îles

On a réservé une virée en bateau par Kingston 1000 Islands Cruises. Ils proposent des croisières d’environ 1h30 au coucher de soleil. L’embarquement se fait vers 18h00. Super moment. Cette fois-ci on n’a pas vu de baleines mais il paraît que c’est normal. 😉

Si vous le souhaitez, vous pouvez rester dedans et assister à un concert tout en buvant un petit verre. Nous on a décidé de profiter de la croisière pour découvrir sous un nouveau jour : le Fort Henry, le Royal Military College, une infime partie des 1000 îles ainsi qu’une vue panoramique sur la skyline de Kingston. Splendide.

A la fin de la croisière, profitez de la nuit tombée pour redécouvrir l’Hôtel de Ville et Parc de la Confédération avec leurs jeux de lumière. Waouh !

Autres activités à faire à Kingston

On avait suffisamment vu de prison à Ottawa mais il paraît que le Musée Pénitencier de Kingston est super intéressant. Des animations ont lieu lors du mois d’octobre en mode terreur d’Halloween. Spooky ! 

Vous pouvez aussi profiter de plusieurs visites-guidées à travers la ville, notamment par grâce au trolley. Là encore une version « terreur » existe. Ça doit être génial.

Où loger à Kingston ?

Pour rentrer dans notre budget, notre choix s’est tourné vers le Thriftlodge de Kingston. Sûrement pas le meilleur choix de l’extérieur. Un peu excentré de la ville. Mais finalement une chambre calme et spacieuse. On est loin de notre expérience étonnante dans l’ancienne prison d’Ottawa mais c’est quand même super agréable de ne pas dormir dans une cellule. 

A noter : en période de Covid, inutile de chercher un super hôtel avec piscine et salle de sport puisque de toute façon tout est fermé. Gardez votre budget pour des activités.

Quel budget prévoir pour un séjour à Kingston ?

Tout-compris, notre séjour de 2 nuits à Kingston nous a couté 366$ (soit 275 euros) pour 2 personnes. 

En détail ça donne :

Hébergement : L’hôtel nous a couté 194$ pour 2 nuits avec les petits déjeuner et le parking gratuit. Le parking gratuit est vraiment un atout quand on visite Kingston.

Activités : 112$. Au programme : le Fort Henry 15$/personne ainsi que la croisière « Sunset » pour 40 $ par personne (aucune boisson consommée à bord) + quelques dollars laissés dans le tunnel de Brockville.

Alimentation : Notre budget nourriture, en incluant les 2 glaces est de 60$ pour les 2 jours. On consomme souvent des produits à -30% en dates courtes et on fait nous-même autant que possible. Ca faisait d’ailleurs partie de nos conseils pour faire des économies en voyageant.

La suite du voyage 

Nous quittons Kingston après le petit-déjeuner et filons direction de l’ouest de l’Ontario et plus exactement la ville de Toronto, notre prochaine étape. En route nous profiterons d’une petite escapade par le comté du Prince-Edouard, mais on vous raconte tout ça dans un prochain article.

💬  Ça vous donne envie de découvrir Kingston ?


Signature Cabane-o-canada

📍 Article écrit depuis Québec, QC

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s